Actualités

La tuile romaine

Aussi appelée tuile canal, c’est la plus ancienne des tuiles. Elle est principalement utilisée dans la région méditerranéenne, puisqu’elle tire son origine des Romains.

La tuile romaine se pose par une alternance de tuiles de courant (la tuile du dessous) et de tuiles de couvert (la tuile du dessus), aussi appelées tegula et imbrex en latin.

Les formes ont depuis lors changé, les tuiles canal d’aujourd’hui étant plus homogènes qu’elles soient tuiles du dessus ou du dessous. De nos jours, elles sont en effet souvent identiques, de forme tronconique, ce qui permet de les assembler l’une dans l’autre et de les bloquer.

Les Romains quant à eux utilisaient des tuiles plus larges en dessous, et plus fines au-dessus, de sortes que la tuile imbrex (dessus) serve uniquement à la jonction de deux tegulae, évitant ainsi les infiltrations entre deux tuiles.

L’eau qui se déverse sur les tuiles du dessus, suit ainsi les tuiles du dessous (tegula) pour s’évacuer. Les gouttières peuvent alors récupérer l’eau de pluie.

En revanche, les tuiles romaines sont généralement utilisées sur les toits à faible pente. Pour les toits très pentus, il existe d’autres formes de tuiles, plus adaptées. Renseignez-vous auprès de votre fabricant de tuiles.

La tuile romane, déclinaison de la tuile romaine

Pour faciliter la pose, la tuile Romane se compose des deux parties de la tuile romaine, tegula et imbrex, grâce à son large galbe.

Elle a la forme d’une vague, ce qui lui permet de poser sa partie « dessus » sur la partie « dessous » de la tuile voisine et d’obtenir une pose très harmonieuse et plus facile, tout en conservant l’esthétique de la tuile originelle.

On la retrouve comme la tuile canal classique dans la région méditerranéenne.

A chaque région sa tuile

Le galbe et les teintes des tuiles romaines diffèrent selon les régions : Vendée, Gironde, Languedoc…

Vous pouvez vous renseigner auprès des artisans fabricants de tuiles romaines de votre région :